Région Des Sources

La MRC des Sources se trouve à l’extrémité nord des Cantons-de-l’Est. Ses sept municipalités présentent un paysage varié de lacs, de rivières, de montagnes et de grands espaces campagnards. Dans l’histoire de la colonisation, ce sont les Américains qui ont d’abord tiré profit de ces terres cultivables, suivis des Britanniques, des Irlandais et des Écossais. Plus tard, à la fin du 19e siècle, c’est l’exploitation des richesses minérales, plus particulièrement l’amiante, qui a conduit de nombreux travailleurs vers ce coin de pays.

Un incontournable lors de votre passage dans la MRC des Sources, une visite de l’un des plus beaux villages des Cantons-de-l’Est, Danville. Petit trésor caché, Danville, vous convie à un surprenant voyage à travers son histoire et son patrimoine bâti exceptionnel.

Le P’tit Bonheur de Saint-Camille

Le P’tit Bonheur de Saint-Camille

Fondé à la fin des années 1840, Saint-Camille figure parmi les premiers villages francophones des «Eastern Townships». Toutefois, l’architecture de ses bâtiments traduit une part d’héritage anglophone. Reconnus pour ses activités culturelles et pour son expertise en développement des localités rurales, Saint-Camille est une communauté apprenante, innovante et solidaire. En plein essor démographique, la communauté camilloise a récemment dépassée le cap des 500 habitants.

Le P’tit Bonheur de Saint-Camille est situé dans l’ancien magasin général du village et invite au quotidien les citoyens de Saint-Camille et de la région à tisser des liens au sein de la  communauté

162, rue Miquelon, Saint-Camille
J0A 1G0
819 340-1993
Site Web

Vitrine minéralogique et d’histoire

Vitrine minéralogique et d’histoire

C’est la capitale de l’amiante. On connaît surtout Asbestos pour son puits minier. Forte de la mine Jeffrey, la ville peut se targuer d’avoir, encore à ce jour, le plus grand gisement à ciel ouvert au monde. Dès 1879, on découvre l’existence de l’amiante et la mise en exploitation par William H. Jeffrey remonte à 1881. Asbestos a fait ses classes et gradué, passant de simple bureau de poste à camp minier, puis de village à ville. Fait intéressant à noter, le toponyme Asbestos, qui date de 1884, tire ses origines d’un mot anglais dérivé du grec signifiant incombustible !

Le musée collectionne les minéraux de la mine Jeffrey et les produits dérivés de l’industrie de la mine et informe sur l’histoire minière locale

 

351, boul. Saint-Luc, Asbestos
J1T 2W4
819 879-7171
Site Web

Danville

Danville

Le 14 juin 1902, le Montréal Daily Herald titrait : « Danville, une des plus belles villes de la province de Québec. » Danville est située à la limite des Cantons-de-l’Est et des Bois-Francs. Elle doit son essor à l’arrivée du chemin de fer au milieu du 19e siècle. De magnifiques maisons victoriennes et son carré à l’américaine témoignent encore de cette époque.

Danville a vu naître des personnalités connues, dont Daniel Johnson, Premier ministre du Québec de 1966 à 1968, et Mack Sennett, une véritable icône du cinéma muet hollywoodien.

Danville fait partie du réseau des Coeurs Villageois des Cantons-de-l'Est. Découvrez son moment d'enchantement.

39 rue Du Dépôt, Danville
J0A 1A0
1 888 839.2911
Courriel | Site Web

Loading...