Région de Brome-Missisquoi

À la frontière du Québec et du Vermont, depuis les monts Sutton jusqu’au lac Brome, la MRC Brome Missisquoi déploie ses panoramas magnifiés de montagnes, de forêts, de terres agricoles et de plans d’eau. Déjà, à la fin du 18e siècle, le lac Champlain et la Baie Missisquoi ouvraient la voie à la colonisation, faisant de ce coin de pays le berceau privilégié des Loyalistes venus de la Nouvelle-Angleterre. Aujourd’hui, on voit encore les influences britanniques et américaines dans toute l’architecture de la région. Le Chemin des Cantons vous amène à Bromont, Lac-Brome, Sutton, Cowansville, Stanbridge East, Frelighsburg et Bedford.

Musée du comté de Brome

Musée du comté de Brome

Cinq bâtiments d’époque. Articles rappelant la présence des  Amérindiens et des Loyalistes dans la région.

130, rue Lakeside, Lac Brome (Knowlton)
J0E 1V0
450 243-6782
Courriel | Site Web

Sutton

Sutton

Constituée en 1802, la municipalité frontalière de Sutton dont la superficie est de 235 km carrés est reconnue pour ses paysages de campagne paisible. Dès 1799, des Loyalistes sont arrivés à cet endroit. En provenance du New Hampshire, Richard Shepard fut un des premiers pionniers à défricher le territoire. Plus tard, dans les années 1840, des colons francophones sont venus semer leur culture dans la région. La municipalité recevait le statut de ville en 1962.

Le panneau d’étape est situé devant l’ancienne Auberge Brunswick (maintenant le restaurant À la Fontaine), situé au 30-A de la rue Principale Sud.

Sutton fait parti du réseau des Coeurs Villageois des Cantons-de-l'est. Découvrez son moment d'enchantement.

24-A, rue Principale Sud , Sutton
J0E 2K0
1 800 565-8455
Site Web

Musée Bruck

Musée Bruck

C’est en 1798 que l’histoire de la municipalité a commencé avec l’arrivée du premier colon, un fils de Loyaliste appelé Jacob Ruiter. Cowansville tient son nom de l’Écossais Peter Cowan, homme d’affaires influent et plus tard shérif du district de Bedford. Le village incorporé en 1876 devient ville en 1931. Elle est caractérisée par son empreinte loyaliste, marquée de magnifiques édifices et résidences cossues.

Le musée Bruck vous fait découvrir la collection Bruck-Lee,  présentée dans l’exposition permanente. Cette collection  est composée de plus de 70 œuvres (tableaux et sculptures).

225, rue Principale, Cowansville
J2K 1J4
450 263-0141, poste 230
Site Web

Musée Missisquoi

Musée Missisquoi

Stanbridge East a été fondée en 1801 et incorporée en 1890. Les premiers occupants, d’anciens colons britanniques demeurés fidèles à l’allégeance royale durant la révolution américaine, se sont établis ici en 1797. Ces Loyalistes sont venus défricher les terres pour les cultiver et ainsi développer une industrie agricole encore prospère de nos jours. Le village est reconnu pour son origine et son architecture loyalistes.

Le musée contient plus de  12 000 objets historiques
répartis dans trois bâtiments: le moulin à grains Cornell (1830); la grange Walbridge (hameau de Mystic) et le  magasin général Hodge.

2, rue River , Standbridge East
J0J 2H0
450 248-3153
Site Web

Bedford

Bedford

Longtemps considérée comme le chef-lieu du comté de Missisquoi, la ville de Bedford (1890) est localisée tout près de la frontière du Vermont. Le premier colon installé sur les lieux y arrive en 1804.

À la fin du 19e siècle, Bedford est un centre commercial important où l’on y retrouve une gare de chemin de fer, des commerces de détail, des édifices de la société d’agriculture, le siège du journal Times de Bedford, une filiale de l’Exchange Bank, un bureau du Dominion Telegraph Company, une tannerie, plusieurs manufactures et une fonderie.

1, rue Principale , Bedford
J0J 1A0
450 248-2440
Site Web

Frelighsburg

Frelighsburg

Née de la fusion de petits villages et cantons en 1985, la municipalité de Frelighsburg est tapie au pied du mont Pinacle. Dès 1845, une municipalité répondant au nom de Frelighsburg était déjà érigée et comprenait la paroisse protestante de Saint-Armand-Est. L’un des premiers pionniers, Abram Freligh, originaire de New York, lui a laissé son nom.

La pomiculture occupe un rôle économique majeur. Le village est désigné parmi les plus beaux du Québec.

1, Place de l’Hôtel de ville, Frelighsburg
J0J 1C0
450 298-5630
Site Web

Bromont

Bromont

L’histoire moderne de Bromont commence à la fin du 18e siècle, avec l’arrivée des Loyalistes. Favorisée ensuite par la présence des francophones et des Irlandais, cette communauté s’est épanouie sous le signe de l’harmonie. L’année 1964 marque la naissance de la Ville de Bromont, si bien qu’au milieu des années 1970, la municipalité regroupe des parties des Cantons de Farnham Est, de Brome, de Granby et de Shefford, de même que les villages de West Shefford et Adamsville.

 
 

À l’époque, les membres de la famille fondatrice, les Désourdy, ont planifié le développement selon deux axes majeurs : le secteur récréotouristique et le secteur industriel de haute technologie. Le dynamisme de Bromont au cours des 40 dernières années a contribué significativement à l’essor des secteurs industriel, sportif, culturel, de même que récréotouristique.

15, boulevard de Bromont , Bromont
J2L 2K4
1 877 276-666
Site Web

Loading...